Réduire le snarky : améliorer votre santé

Il est vrai que nous parlons beaucoup de grignez les hommes. Mais saviez-vous que l’ apnée du sommeil est aussi très fréquente chez les femmes ? Il est en fait très commun et en même temps dangereux. Il y a beaucoup de femmes qui dorment avec un certain degré d’anxiété. Ils peuvent avoir peur de déranger leur partenaire avec leur piège, même s’ils savent que cela conduit toujours à un manque de sommeil. Ils se réveillent ensuite souvent avec des maux de tête le matin. Ci-dessous, nous vous expliquons comment vous pouvez réduire le collage et donc mieux dormir la nuit.

Snarking dans notre vie quotidienne

Au moins 20% de toutes les personnes ronflent pendant le sommeil nocturne. Il peut parfois provoquer des querelles dans une relation de couple, surtout si quelqu’un ronflement en est pleinement conscient mais refuse de reconnaître le problème. Ou s’il est creusé comme une bagatelle.

Les gens qui ronflent bruyamment tous les soirs, en règle générale, se réveillent fatigués le matin. Non seulement cela, ils souffrent aussi souvent de maux de tête, d’inconfort physique, d’irritabilité, de stress et d’hypertension artérielle. Des réalités qui, lentement mais sûrement, peuvent faire place à des maladies beaucoup plus graves. Le problème devient très grave si, d’ailleurs, ils refusent d’admettre que le collage n’est pas normal et pas quelque chose « que tout le monde fait tous les soirs ».

Savez-vous quelle est la cause du piège ?

Snarking est un signe que quelque chose se passe dans notre corps. En ronflant, nous perdons un excès d’énergie qui affecte directement notre vie quotidienne. De nombreux médecins appellent le ronflement « la fièvre interne », ce qui, selon eux, indique notre santé.

    Le

  • griffage est causé par un rétrécissement des voies respiratoires vers les poumons. Il conduit à moins d’oxygène entrant, et crée ce qu’on appelle l’hypoxie. En raison du manque d’air, une vibration se produit produisant le son perturbant. Si à un moment donné, il n’y a pas assez d’air dans les poumons, ce qui arrive quand nous arrêtons de respirer pendant une fraction seulement du temps, nous souffrons d’une soi-disant« apnée du sommeil ».
  • Généralement, l’apnée du sommeil est la raison pour laquelle nous ronflons. Cependant, cela peut également être dû à la présence de polypes, à l’anatomie de la cloison nasale ou du palais. Il peut même faire le pont sur les allergies. Si vous ronflez constamment, il est nécessaire de consulter un médecin pour obtenir le bon diagnostic.
  • L’ apnée du sommeil n’est pas une petite chose. Nos poumons cessent alors de recevoir de l’oxygène. Le cerveau doit demander aux muscles respiratoires de faire un effort supplémentaire pour prendre l’air. C’est l’origine des sons forts et soudains. À long terme, l’apnée du sommeil peut devenir chronique et nous conduire à souffrir d’ hypertension, d’insuffisance cardiaque et de diabète de type 2. Cela peut également être la cause de nombreux cas d’AVC. N’oubliez pas que notre corps, notre cerveau et notre cœur cessent de prendre la nuit

    Il y a une chose qu’il faut garder à l’esprit : le piège est un symptôme de quelque chose qui ne se tient pas bien. Ronfler tous les soirs n’est pas la même chose que le ronflement temporaire en raison d’ un rhume ou d’une allergie. Consultez votre médecin si vous ou votre partenaire avez ronflé pendant une longue période. Si vous avez reçu un diagnostic d’apnée du sommeil, il est important que vous suiviez ce qui est prescrit au point et au point.

    Si votre piquage est plus doux, il vous suffit de suivre ces conseils de base pour réduire le piquage :

    • Gardez toujours votre poids à l’esprit. L’obésité provoque souvent des accrocs nocturnes.
    • Si vous fumez , vous devriez immédiatement cesser de fumer. L’obstruction des voies respiratoires peut être une conséquence du tabagisme, et donc une cause de ronflement, de toux et de mauvaise santé.
    • Toujours dormir sur le côté. Un stratagème très simple pour s’assurer que vous le faites est attacher une balle de tennis à l’arrière de votre pyjama. Chaque fois que vous arrivez à rouler sur votre dos, vous sentirez cette bosse ennuyeuse et vous retournerez ensuite de votre côté.
    • Mangez et dormez à des moments solides ; la routine est bonne pour le corps.
    • Restez bien hydraté tout au long de la journée. Buvez beaucoup d’eau et utilisez la saumure éprouvée si nécessaire pour dégager le nez. La muqueuse nasale ne devient pas aussi sèche et vous ne ronflez pas.
    • Remplacez l’oreiller régulièrement. Parfois, l’accumulation d’acariens peut causer des allergies ou sécher vos voies respiratoires. Ça vaut la peine d’y penser.

    Conseils et remèdes maison pour arrêter le ronflement

    Environ 45 % de tous les adultes ronflent, du moins occasionnellement. Nous vous donnerons ici quelques conseils et remèdes maison qui peuvent vous aider à arrêter le ronflement. . »