aliments qui agissent comme des antibiotiques naturels

Certaines substances naturelles ont des propriétés antibactériennes, mais il y a aussi des aliments qui agissent comme des antibiotiques naturels. Quand devraient-ils être embauchés ? Découvrons ensemble. Le problème des antibiotiques aujourd’hui, est l’abus qui a été fait de lui, utilisé de manière inappropriée. Par exemple, contre les maladies causées par des virus, l’antibiotique est complètement inutile. Et à cela s’ajoutent les effets secondaires lourds que le médicament provoque lorsqu’il est ingéré, à tel point que 1 personne sur 10 a des problèmes intestinaux après utilisation, tandis que 1 personne sur 15 a une allergie à cette classe de médicaments. Pour cette raison, beaucoup reviennent à l’utilisation d’ antibiotiques naturels, en essayant de cette façon de freiner aussi le problème de la résistance aux antibiotiques, que même ceux avec un large spectre parviennent à résoudre complètement. C’est, une fois, un retour au passé, puisque beaucoup de ces remèdes ont été utilisés par nos grands-parents, ils étaient communément trouvés sur leur table, c’est pourquoi ils sont tombés beaucoup moins malades qu’aujourd’hui. Quels sont les aliments naturels qui ont des propriétés antibactériennes ? mais quels sont ceux qui sont sûrs et quand devraient-ils être embauchés ?

Les aliments qui agissent comme des antibiotiques naturels avant de recourir à des médicaments

L’ utilisation excessive d’antibiotiques est peu recommandée et de nombreux experts optent pour la prescription des meilleurs antibiotiques naturels qui, bien que pas aussi puissants que les pharmacologiques, donnent de bons résultats et ne possèdent pas d’effets secondaires graves. Avant de recourir à des médicaments, alors vous devriez inclure dans votre alimentation certains aliments qui combattent les infections naturellement. Ce ne sont pas des aliments simples, mais de vrais médicaments et des antibiotiques naturels. Choisir les bons aliments, vous pouvez renforcer l’organisme. Ce ne sont pas des aliments simples, mais de vrais médicaments et des antibiotiques naturels qui, grâce à leurs propriétés curatives, fournissent une alternative naturelle surtout en termes de prévention. guérir le régime alimentaire, en fait, est l’un des meilleurs moyens de soutenir votre santé et de prévenir l’apparition de maladies à différents niveaux. En choisissant les bons aliments, vous pouvez renforcer la mémoire, mieux dormir, augmenter la concentration et aussi vous sentir moins fatigué et stressé. En fait, il est scientifiquement prouvé que la composition et les qualités nutritionnelles de nombreux aliments ont des effets positifs sur l’humeur, la mémoire, le sommeil et la concentration, et que certains sont même Guérison, car ils augmentent le bien-être mental, se transformant ainsi en de véritables antidépresseurs et antistress naturel soulageurs. Lesantibiotiques naturels sont constitués d’un groupe de plantes et de substances, à partir de ces dérivés, capables de lutter contre la présence et la i dans le corps humain.

Antibiotiques naturels : où sont-ils situés ?

Curcuma : Cette plante est utilisée en médecine ayurvédique et chinoise depuis des milliers d’années pour traiter un large éventail d’infections. Les qualités antibactériennes et anti-inflammatoires sont reconnues pour être très efficaces dans le traitement des infections bactériennes. Il peut également être utilisé par voie topique pour le SARM et d’autres lésions cutanées.

Ail : Pendant des siècles, il a été utilisé pour ses propriétés curatives et préventives. Plusieurs recherches ont montré que l’ail est un traitement efficace contre de nombreuses formes de bactéries, y compris Salmonella et Es Onion (Allium cepa)

Oignon : Oignon contient des substances Produits soufrés dotés de propriétés antibiotiques. En outre, il est également doté d’une activité anti-inflammatoire et semble utile dans la prévention de l’athérosclérose kérichia coli (E. coli). Découvrez ici tous les pouvoirs de l’ail.

Miel : Depuis l’époque d’Aristote, le miel a été utilisé comme pommade pour guérir les plaies et prévenir les infections. En effet, même des études récentes ont montré comment il peut être utile dans le traitement des plaies chroniques, des brûlures, des ulcères et des plaies de pression. Les effets antibactériens du miel sont généralement attribués au peroxyde d’hydrogène.

Gingembre : La communauté scientifique a reconnu le gingembre comme antibiotique naturel. Plusieurs études ont montré que cette racine a la capacité de combattre de nombreuses bactéries. Découvrez ici toutes les vertus du gingembre

Echinacée : Les Amérindiens utilisent l’échinacée depuis des siècles pour traiter les infections et les plaies. Plusieurs études confirment qu’en fait, il peut tuer des bactéries très différentes, y compris Streptococcus pyogenes, responsables de la pharyngite et de la nécrose cutanée. L’échinacée peut également lutter contre l’inflammation liée aux infections bactériennes.

Hydraste : Hydraste est une plante originaire d’Amérique du Nord. Il est souvent consommé sous forme de tisane ou en capsules pour traiter les problèmes respiratoires et digestifs. Il peut également être utilisé pour lutter contre la diarrhée bactérienne et les infections des voies urinaires. Dans des études plus récentes considèrent fiable même pour les infections cutanées. Soyez prudent car cette plante — dont le nom d’origine est le phoque d’or — peut causer des interférences avec certains médicaments. Donc, si vous suivez une thérapie et que vous voulez prendre cette plante parlez d’abord à votre médecin. Les enfants et les femmes ne peuvent pas le prendre pendant la grossesse ou l’allaitement.

Clous de

girofle : Les clous de girofle étaient généralement utilisés pour traiter les dents Son extrait est efficace contre de nombreux types de bactéries.

Origan– beaucoup sont convaincus que cette épice est capable de et des pouvoirs anti-inflammatoires. Plusieurs études confirment son pouvoir antibiotique en particulier lorsqu’il est utilisé sous forme d’huile.

Les risques des antibiotiques naturels. Tout ce qui est naturel n’est pas aussi sûr. La quantité et la concentration des ingrédients actifs varient surtout lorsqu’ils sont inclus dans les suppléments. Par exemple, prendre des suppléments d’ail peut augmenter le risque de saignement.